CHILI

De Bariloche (Argentine) à Valparaiso(Chili)

On récupère Mimi en pleine forme aprés 24h de voyage malgré un coup de stress avec son avion qui part 1h30 en retard au départ de Paris .

1

Aprés une bonne nuit de sommeil, on appareille Tigrou direction la région des 7 lacs mais le temps n’est pas top .

3

Au Lago Correntoso ,nos sommes accueillis par des canards .

4

En casserole ou vivant Mimi connait bien les canards. Normale pour une Périgourdine…

89

D’ailleurs ce soir, on ne mangera ni canard ni poisson …. hihihi

Au lac Huechulafquen après 50km de ripio , Tom tente la pêche mais l’eau est super froide .

7

On retrouvera Elisabeth et Gaston pour un asado improvisé et joyeux .Pas de poissons péchés à manger malgré 2 pécheurs assidus.

8

Le lendemain on dormira à Saint Martin de los Andes ,petite ville assez huppé , belles boutiques , juste un arrêt le temps de faire un peu de wifi et dodo et on repart pour le parc du volcan Lanin.(3776m).

21

Ce parc est célèbre pour ses forêts d’Araucarias surnommé ici “désespoir des singes “ car ses branches sont très piquantes .

44

On voit ci dessous les pics des branches …

43

On quitte l’Argentine et nous voilà au Chili.

102

Pour se détendre on fait une halte aux thermes de Menethué.

Baignade et massages nous remet à neuf .Fini les courbatures de la rando de la veille du parc Lanin .

34

Villarica

Villarica petite ville reconstruite après le terrible tremblement de terre de Conception en 2010. Ce tremblement de terre a fait beaucoup de victimes et a provoqué des pillages et l’anarchie dans Conception .

Tom profite de cette pause pour se construire un circuit de bille avec de la récupération d’objet . Il devient créatif …

103

Dans Villarica ,on visite une Hutte Mapuche avec Mimi en se baladant dans la ville .

46

Les Mapuches (Peuple de la terre) qui constituent le principal groupe d’indigène du Chili .

C’est la seule nation indigène des Amériques dont la souveraineté et l’indépendance ont été reconnues juridiquement .Indomptable Mapuche qui ont résisté après l’impérialisme Incas aux attaques du royaume d’Espagne .Ils résistèrent à la colonisation jusqu’au XIX siècle

En dessous une femme Mapuche du 20éme siècle .

47 

 

On roule , on roule mais le chemin ne fait pas tout seul . On doit y bosser sérieusement c’est ce que l’on fait avec Mimi .

37

On décide de longer le pacifique sur la cote ouest du Chili pour arriver jusqu’à Valparaiso .

Petite étape à Cobquerura pour voir la Piedra  de los Lobos.

Une pierre à 50 mètres du bord du pacifique qui abrite une colonie d’otaries .

104

Sur cette plage on voit des grandes algues. Mimi demande à une dame qui les ramasse ce qu’elle en fait .On apprend qu’elles se mangent en salade après cuisson .

48 105

Ni une ni deux on fait une salade pour midi … C’est comme une salade de haricots qui aurait le gout des fruits de mer …C’est pas mal mais nous ne sommes pas encore habitué à ce gout très nouveau . On se régale quand même…!!! sauf Tom.

51

Sur notre chemin on traverse des petits village de pécheurs ,on en profite pour acheter du saumon et assister à la sortie du four à bois des empanadas .

106

5455 

On retrouve nos algues qui séchent sur des toits avant qu’elles ne soient vendues en petit paquet pour la consommation courante des chiliens .

59

107

A la sortie du village , on double une procession de gauchos à cheval . Excité par l’évènement ,on demande où ils vont . On nous indiquera un chemin et définitivement… on ne les verra plus car on ne trouvera pas le lieu de l’évènement .Malgré nos efforts, nous n’assisteront pas à la cavalcade des gauchos. Nous sommes de vrais buses…!

5253

Le soir , on bivouac sur une plage du pacifique , Nous sommes presque seul au monde .

108

A coté du camion nous avons une piste de concours pour les lévriers . C’est un passe temps courant  qui se pratique beaucoup au Chili

109

Et le soir, nous allons avoir une drôle de surprise !

La plage se vide et nous restons seuls. Un habitant nous dit que la marée va monter et que l’on sera entouré d’eau mais il nous indique un endroit où nous devrions être épargné.

Tranquilos pépère on passe notre soirée à se mater un film sympa “le prince du pacifique”avec Patrick Timsit et Thierry L’hermite . On se bidonne durant 1h30 . Bonne ambiance on va tous au lit le sourire au visage .

A minuit on toc toc au camion , Angoisse . Que se passe t-il ?

2 habitants du village avec des lampes viennent nous dire que ce soir c’est la grande marée(pleine lune) et que la mer va monter plus haut que d’habitude .

Adieu pyjama, bienvenue la pelle, plaque de désensablement ,on doit absolument reculé le camion de 10 mètres.

Et pendant que Tom en écrase Mimi, Cris et moi on fait des pâtés de sable en regardant la marée monter très vite . Cris décide de veiller jusqu’à 2 heures du matin, moment où elle doit redescendre .

63

L’eau montera a raz des roues mais ça ira  . Le matin nous aurons juste la batterie à plat certainement due à la forte humidité du pacifique . (Un habitant avec ses câbles nous dépannera).

Pfffffff! pas simple la vie en camping car!!!

 

 

Catégories : CHILI | 3 Commentaires

TORRES DEL PAINE AVEC ALAN

Aprés 400km de route , nous entrons enfin au Chili . On ne se lasse pas de la route qui avec les nuages nous laissent des images de peintures en tête .

Le parc de Torres del Paine se trouve en Patagonie chilienne . Depuis 1978 le parc fait partie des réserves de la biosphère de l’Unesco. C’est un spectaculaire massif de pics granitiques à presque 3000 m.

  6   20

La plus belle réussite de ce parc est sans doute la sauvegarde des guanacos .

Alan et Tom  tout au long du séjour vont courir après la meilleure photo de guanacos .

7  

Alan en concours avec la Go pro …   et Tom en appareil photo

Voici les plus belles .

57

Pas besoin de commentaires …

2

CONTENT

 

   3

                       PAS CONTENT

 

58

2 bébés guanacos que Tom offre à ses 2 cousines Lisa et Chloé .

59

      Instant pris par Tom                              

5

“The guanaco” avec les tours de las Torres en arrière fond …. La classe !!! c’est aussi celle de Tom déclaré à l’unanimité vainqueur .

………………………..…………………………….

Moi j’en ai pris une mais elle a été disqualifié je ne comprends pas  !!! pourtant il y a un guanaco avec les oreilles baissées (pas content) et un avec les oreilles dressées (content)

1

Reprenons notre sérieux .

La route sillonne entre des montagnes , des lacs , des rivières , des cascades .

 

10       14                                     

9     17

On se perd dans les méandres de notre route et celle des rivières . La nature est torride de pureté .

C’est pour les yeux un vrai bonheur . 

15

16

 

25

Le passage des ponts peut parfois nous rendre nerveux .

24

Ma fleur au milieu des fleurs .

Aprés avoir sillonné dans une nature incroyable , on va s’attaquer à une grosse rando de 9 h . La fameuse randonnées de Torres del paine qui va se transformer en” Torres del peine “pour Tom et moi.

Mon genou toujours enfle me pose vraiment problème . Malgré ma genouillère et anti-inflammatoires… je capitule.

27

28

Cris et Alan  grimperont comme des cabris jusqu’au sommet et quel sommet !!

2930

 

Les derniers km sont vraiment difficiles car il faut enjamber des gros cailloux de granite , le chemin est quasi absent mais au somment c’est la récompense avec les 3 tours si mythiques .

93

 

363738394041

    Mes 2 Stars …  vont rentrer le soir vers 21 h exténués . 

on reprend la route du bonheur .

Franck tu as raison nous allons postuler à l’office du tourisme Chilien avec nos photos . Certaines vues sont de vraies cartes postales.

Admirez!

49  50

53  56

 

55   94666465   61

 

En chemin Alan va avoir le plaisir de donner à manger à un renard .On garde toujours les déchets de viande pour nourrir les renards . Et Tom prend les photos de l’instant.

750   46

 

4748

Et tout cela sans lâcher sa go pro . Tout est dans la boite .

  104

Alan est aux anges ,le renard aussi .

En 2011 un violent incendie a ravagé plus de 16000 ha de foret . il a fallu des semaines pour maitriser l’incendie , une grande partie du parc est encore fermé .

On voit encore des paysages carbonisés .

10554  

 

Depuis l’incendie le bivouac sauvage est interdit .

Pour la soirée du 31 décembre nous serons donc en camping . On mangera une soupe de légumes et une belle viande , frites .

73  101

Nous finirons la soirée avec le personnel du camping . A minuit ils sont venus nous chercher pour finir leur mouton mechoui ,musique ,du bon vin.

 

Alan trouve une astuce pour prendre de près les animaux . Il met sa go pro avec de la nourriture devant et quand l’animal s’approche il enclenche le film avec son smartphone à distance.

Voila ce que cela donne avec un aigle

67686970

On le voit tellement de près que l’on pourrait penser que c’est une poule mais c’est  bien un aigle .

Idem avec le tatoo qui est comme un animal préhistorique mais qui s’avère au final moins craintif .

On va l’attirer avec des biscuits à la crème de fraise .

9697  10098  99  

On enchaine avec une petite rando pour voir les condors des Andes . Nous aurons la chance d’en voir un

103

On le voit en tout petit devant nous . Nous sommes à 20 mètres et on va le regarder pendant plus de 20 minutes sans bouger . C’est un énorme oiseau et son envergure peut aller jusqu’à 3m20 .

Le voir planer est un vrai régal .

La vue aussi est pas mal . Matez …

77  78  74  76

Nous terminerons Torres del Paine par Le Lago Grey .

90

Petit passage de rivière

Nous arrivons sur une plage où le vent souffle très très fort . Difficile de tenir debout .

7980

On va jouer avec les blocs de glaces qui se sont détachés du glacier Grey .

Il fait très froid .Mais l’émotion est à son comble .

8283

 

848586878889

On garde en mémoire ces instants précieusement.

Nous terminons ce séjour  merveilleux .

Un seul bémol, nous aurions aimé que Lolita soit là ,elle nous a bien manqué mais les études obligent .

05 janvier2016 le retour sur El Calafate pour ramener Alan à l’aéroport va être très difficile .

Nous serons décimés par son départ et notre remise en route pour continuer le voyage sera un peu longue .

Ils nous faudra plus de 4 jours pour reprendre la route .

 

Prochain blog : La carretera Austale (la route Australe )au Chili . Elle fait 750 km et nous pensons la faire en 1 mois . C’est 750km de piste !

Catégories : CHILI | 5 Commentaires

Puerto Natalés

La route se poursuit vers Puerto Natalès .

En chemin on rencontre des difficultés .

Comme la Patagonie est remplie de pétrole , on croise ce convois qui nous oblige à faire marche arrière sur une bonne longueur .

p1

On arrive enfin à Puerto Natalès .

Petit port de pêche du Chili . L’emblème de la ville est le Mylodon ,ce paresseux géant herbivore de 4 mètres de haut disparu il y a 10000 ans .

p02

p03

Ici ils ont un saint qui protège les bateaux de pécheurs y compris si le bateau rentre dans un poteau électrique.

p06    p04

p05   p07

Ici comme dans le monde entier , on prépare Noël .

p8

Ils entourent les arbres de chaussette tricotées en laine de couleur .

p09

 

p08   pp0

On vous souhaite de bonnes fêtes et une excellente année 2016.

IMG_8145 (3)

On vous offre en cadeau de Noël ce coucher de soleil sur Puerto Natalès .

p012

 

Catégories : CHILI, PRÉPARATION ET DÉPART | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.