De Camarones à Rio Gallegos

 

Camarones est vraiment une petite ville tranquille où il n’y a rien à faire. Bon on improvise…

On va au camping près du Port, remettre le Camping-car en ordre,  faire les pleins…etc, car on sort de plusieurs jours de nature et de 150 km de pistes qui ont apporté une poussière fine à l’intérieur du camion presque partout , seuls les placards du haut n’ont pas été touché“

Une chose restera quand même très agréable lors de cette étape à Camarones, ce sont les deux kilos de Grosses Langoustines que nous avons acheté au camping tout juste 60 pesos le kilo (soit 3.75 euros !!) elles nous feront 4 repas, plus tard dans le voyage, merci le congélateur. Jamais nous n’avions mangé des langoustines aussi fraiches et délicieuses .

 

 

 

 Comodoro – Rivadavia -Rada tilly

On arrive dans la région de Comodoro Rivadavia . Zone où le pétrole coule à flot . On voit beaucoup de Bêcheuses .  C’est une ville très industrielle , très ventée, avec beaucoup de poussière. On va vite se rendre compte que toute la Patagonie jusqu’à Ushuaia est une zone très pétrolière.

Photo 13

La ville n’est pas très agréable on prend l’option pour Rada Tilly . Petite ville a coté plus tranquille , c’est sur cette plage qu’on a vu le zorro (renard) . Pas farouche  du tout .

 

 

 

Puerto Deseado petite halte de 2 jours .

DSCF4675DSCF4679

Moment de recueillement à “Las Grutas de Lourdes” à coté de Puerto Deseado .

Ce sont quelques grottes où beaucoup de gens viennent prier . Les argentins sont très croyants .

DSCF4689DSCF4681

 

DSCF4699DSCF4716

Réserve naturelle à Puerto Deseado

C’est le départ pour l’excursion pour les pingouins les Gorfous sauteurs . Mais le vent et le prix nous empêchent d’y aller . C’est dommage car ce sont à mon avis les plus drôles, on dirait ” des pingouins NINJA” avec leurs look archi branché et leurs façon d’avancer (ils sautent et grimpent sur des falaises impressionnantes).

 

IMG_6159.jpg

On va se contenter de visiter le musée du chemin de fer . Pas vraiment un musée mais un rassemblement de plein d’objets anciens de cette petite ville un peu oubliée de tous .

 

 

Bon, on a pas de mal à quitter cette ville plutôt tristounette.

On arrive à Puerto San Julian comme Magellan l’avait fait en 1520

Et oui , ce port est célèbre dans toute l’Argentine car c’est sur ces plages que Magellan à mis son premier pied à terre en Amérique du Sud le 31 mars 1520.

Sur les 5 Navires partis d’Espagne, seul la Nao Victoria, plus petit des navires rentrera en Espagne après avoir bouclé le premier tour du monde par la route Ouest et ainsi révolutionné les routes Commerciales.

Sur 230 marins au départ, seulement une douzaine rentrèrent avec la Nao Victoria et firent réellement ce premier Tour du Monde. Le plus grand des navires rentrera en Espagne par la même route en sens inverse,  l’Atlantique pour faire un premier récit et écarter des marins insurgés contre Magellan.

Les causes de mort furent multiples : le manque de nourriture, la maladie, la noyade dans le naufrage d’un des navires dans une tempête près de San Julian, une mutinerie lors des 5 mois passés dans la baie de San Julian, et de nombreux affrontements avec les populations rencontrées durant tout le périple.

Magellan mourut avant de rentrer lors d’un affrontement violent aux philippines. C’est Del Cano son premier lieutenant qui ramènera enfin le navire en Espagne. Le graphiste du bord, lui aussi revenu en Espagne donnera à la Cours d’Espagne les cartes et tracées et fera le récit écrit de toute cette histoire.

Petite anecdote, lorsqu’ils débarquèrent les espagnols trouvèrent en face d’eux des géants couverts de peaux de Guanaco(Lama) pour seuls habits. En effet les Espagnols étaient assez petit, autour de 1.50m, alors que les Natifs de Patagonie mesuraient presque 2m. Les pieds de ces derniers étaient aussi très grands, et les Espagnols les ont vite surnommés les “Pata grande” qui est devenu avec le temps la PATAGONIE ….

DSCF4781     DSCF4783.jpg

Un des 6 navires de Magellan ,

 

 

 

IMG_2969.jpg

Son capitaine Del Cano et son mousse Tom

 

Mais ce qui nous laisse un souvenir extraordinaire à Puerto San Julian , c’est une ballade de 30 km sur une piste côtière avec des vues incroyables. On croit rêver …

On serait bien restés encore un peu dans ce coin du monde mais le voyage doit continuer.

MONTE LEON

On enchaine avec le Parc de Monte Leon après 2 heures de route .

Après l’entrée du parc,on fait 25 km de piste dans un endroit désert et magique très vallonné .

On veut faire un peu de randos mais on tombe sur ces panneaux .

Bon ok on rigole un peu mais on part quand même voir des pingouins c’est 2 heures de marche seuls dans la nature , et là on avance mais en se retournant , et on ne traine pas …

On reprend Tigrou et on refait un bout de piste et on arrive dans un petit camping du bout du monde où il y a presque personne , on est 3 camions et le gardien et sa femme .

Quand Cris demande au gardien si on peut grimper sur une grosse montagne , il nous dit que l’on doit demander aux rangers du parc et on apprend que Leon en espagnol veut dire Puma . Le Rangers nous interdit de faire la ballade que l’on voulait faire et ils nous disent qu’il y a mucho, mucho, muchissimo Puma .

On réalise qu’on est dans un parc rempli de puma .

Mouais bon…super génial on peut se faire manger par un puma …

Bof , ok on va donc aller coté mer …

On va découvrir plein de trésors de la nature .

On rentre et on prépare notre premier Asado (barbecue pour les mauvais élèves) et là nous avons la visite … pas d’un puma mais d’un renard , d’un guanaco et d’une moufette (putois dans walt Disney noir avec une bande blanche sur le nez et une queue en panache) et on assiste à une bagarre(pas de photos) entre le renard et le putois qui nous laissera d’ailleurs quelques effluves sympathiques .

On repart de Monte Leon avec de belles images plein la tête , juste un peu déçu de ne pas avoir vu un puma .

 

Catégories : ARGENTINE | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “De Camarones à Rio Gallegos

  1. tout simplement magnifique … on voyage avec vous, on apprend plein de choses, on voit des paysages merveilleux … c’est du bonheur pour vous mais aussi pour ceux qui vous suivent de loin. Merci a vous et continuer a nous faire rever et a nous laisser participer avec vous a cette merveilleuse aventure.
    bisous a tous les 3. Jeannine

    J'aime

  2. Collache Michel &Annie

    Des images splendides, un régal !!
    Vous êtes à Huswaïa : on attend vos impressions.
    A bientôt pour de nouvelles aventures!!!
    Annie & J- Michel

    J'aime

  3. Celinette

    WAOUHHHHH trop beau!!!!
    MERCI pour ces magnfiques images😍😍😍🎉🎉🎉👍🏻👍🏻👍🏻
    On vous embrasse fort😘😘😘😘

    J'aime

  4. lachaud

    Vraiment génial d’ouvrir sa boîte mail un lundi matin en arrivant au bureau et de vous retrouver.
    Vous me faites rêver et en plus vous m’apprenez beaucoup de choses.
    Ce que vous vivez est vraiment formidable et quelle merveilleuse idée ce voyage.
    Je vous embrasse tous les trois et profitez de ces sublimes moments.

    Franck-Olivier

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :